Pourquoi la rencontre de la psychologie et de la méditation est-elle est essentielle ?

A l’heure où la méditation n’est plus réservée à une élite engagée sur une voie spirituelle orientale mais s’inscrit dans le champ de la santé mentale, la nouvelle génération de psychologues se trouve à la croisée des mondes. La méditation continue d’échapper aux cases où l’air du temps voudraient l’enfermer et trouve place au cœur de notre société moderne. La psychologie se dégage des carcans identitaires, elle s’ouvre à de nouveaux horizons de sens et de soins. C’est pourquoi il est nécessaire aujourd’hui d’engager une "pensée méditante" sur la rencontre entre la thérapie occidentale et le chemin de l’attention développé de manière laïque par le bouddhisme. L’attention ouverte favorise une écoute authentique, ancrée dans la présence corporelle, gage d’une parole libre qui tend à ne plus méconnaître la vérité de la souffrance, la singularité de l’expérience et le désir de vivre. La méditation alliée à la psychologie ouvrirait-elle un nouvel espace thérapeutique, une nouvelle entente de l’être humain plus profonde, hors de tout dogmatisme théorique, de présupposés philosophiques ou d’inscription religieuse ? Ce blog en est la recherche vivante.

dimanche 8 janvier 2012

Apprendre à méditer, avec Fabrice Midal


La nouvelle année débute, voici le moment venu de prendre de bonnes résolutions. Certaines sont plus fondamentales que d’autres et vous avez peut-être décidé de mettre en application un de vos souhaits les plus chers : apprivoiser votre propre esprit et apprendre à méditer. Il est parfois difficile de s’orienter parmi les innombrables courants méditatifs ; par chance la technologie offre l’opportunité de recevoir un instructeur chez soi ! Il existe enfin un CD audio pour aider ceux qui veulent découvrir la méditation et la pratiquer pour de bon. Fabrice Midal est philosophe et enseignant bouddhiste, auteur d’une œuvre importante avec « Quel bouddhisme pour l’Occident ? » (Seuil, 2006), « Et si de l’amour on ne savait rien ? » (Albin Michel, 2010), « Pourquoi la poésie ? » (Pocket, 2010) ou « 50 fiches pour comprendre le Bouddhisme » (Bréal, 2011). L’enjeu de son travail est d’ouvrir un chemin de méditation qui soit fidèle à l’esprit de notre monde moderne, c’est pourquoi il a fondé L’Ecole Occidentale de Méditation. Il propose une méthode accessible à tous, éditée en octobre 2011 chez Audiolib. L’invitation vous est lancée de pratiquer en sa compagnie grâce à douze méditations guidées, idéales pour débuter la pratique et en découvrir sans cesse de nouveaux aspects.

A la découverte de la présence
Le coffret « Méditations » est conçu de manière pédagogique. Les douze pratiques sont enregistrées sur le vif. C’est un point important qui place d’ores et déjà le projet d’Audiolib dans une autre dimension, par rapport à d’autres supports de pratique préenregistrés, écrits, lus par des comédiens et non vécus. Fabrice Midal, assis sur son coussin, décrit l’expérience de méditation où il entre, et montre à l’auditeur la voie à suivre pas à pas pour s’y plonger à son tour. Les instructions suivent une progression tout à fait palpable au fil de l’écoute. Les découvrir l’une après l’autre au fil des jours permet d’entrer dans une expérience qui s’amplifie, invitant à transformer notre attitude avec douceur. « La voie de la pratique de la méditation est la découverte de la présence », souligne Fabrice Midal. Il nous propose un véritable chemin dans la présence – un chemin libre, et libérateur. Les instructions, assez courtes (de dix à quinze minutes), ouvrent à une large palette de pratiques : des bases de la posture et de l’attention au corps jusqu’à l’ultime développement de l’amour bienveillant, et de la méditation assise à la méditation en marchant. La liste des thèmes évoqués dans ces 12 pratiques guidées donne un aperçu de la vaste gamme d’expériences que recouvre le terme de « méditation ».

Le timbre calme et chaleureux de Fabrice Midal ouvre un espace propice à la méditation pour nous y poser avec plénitude. Comme lorsqu’il annonce, « Vous ne pouvez pas rater la pratique. Il n’y a rien à réussir. Juste être. ». Le bouddhisme accorde une totale confiance en la présence. « Juste être » en est un signe clair. Non pas être ceci ou cela, fabriquer une expérience, la modifier, mais se reposer entièrement sur ce qui est. C’est un des paradoxes étonnants de découvrir que la transformation s’opère par le fait de laisser les choses être ce qu’elles sont, sans rien manipuler. A partir de ce point de stabilité non fabriqué, « nous découvrons qu’il est possible d’intégrer les principes de la méditation dans notre vie, telle quelle, tels que nous sommes. » Votre instructeur à domicile vous encourage et vous montre le point crucial à regarder dans votre pratique. Evidemment, rien ne remplace une transmission directe de quelqu’un qui vous parle de manière personnelle, de sa propre méditation et de ce qu’il voit de la vôtre. Mais le coffret « Méditations » est ce que j’ai connu qui s’en rapproche le plus. Pour les nombreuses personnes qui pratiquent seules chez elles, c’est une solution réelle et vivante.

Avec simplicité et profondeur
La simplicité avec laquelle Fabrice Midal présente la pratique est révélatrice de son approche, qui se veut à la portée de chacun sans céder à la facilité. Il insiste sur le fait que la méditation ne demande aucune compétence particulière, ni préparation physique ni connaissance intellectuelle. C’est le ‘b-a ba’ de la présence à soi, aux autres et au monde qui nous est ici rappelé. Car la connaissance intime de la méditation, chacun la porte en lui. Prenons quelques exemples chers au fondateur de L’Ecole Occidentale de Méditation. Lorsque nous sommes placé devant un tableau ou que nous écoutons un morceau de musique, la grandeur et la beauté de certaines œuvres nous ramènent au présent. L’art nous vivifie et rend le monde plus réel, plus précis, spacieux ou chaleureux. Ou encore, lorsque nous marchons dans la forêt, et que nous nous sentons pleinement attentifs à notre environnement, que nous ne sommes plus séparés de ce qui se passe dans la nature, que nos pensées ne sont plus un ressassement sans couleur mais un écho à la réalité ; voici une autre expérience spontanée de l’esprit méditatif. Ou bien, lorsque nous sommes auprès de quelqu’un qui nous touche et que nous aimons, auprès d’un ami très cher, nous sommes dans une certaine forme de présence semblable. La méditation consiste alors à reconnaître, cultiver, apprivoiser cette présence ouverte.

En ce sens, et cet Audiolib parvient remarquablement à le faire toucher, la méditation est ce qui nous appartient en propre, ce qui nous est le plus proche. « Méditer, c’est comme rentrer à la maison. Et nous en avons tous besoin. » Revenir enfin chez soi et cesser de s’égarer plus avant, telle est l’invitation bouleversante de la méditation. Et tout être humain a la possibilité d’entrer pleinement dans la vérité de la pratique. Si Fabrice Midal présente la méditation de manière simple, sans religiosité ni exotisme, ce n’est pas pour rendre la pratique plus facile ou l’adapter aux Occidentaux, mais pour toucher la quintessence de cette voie de la présence. La profondeur réside justement dans l’approche directe des choses, pas dans les complications au sujet de la réalité. L’expérience nue et sans idées préconçues, voilà le garant de l’authenticité.

A vos coussins !
Méditer est désormais à la portée de chacun. Audiolib offre une occasion unique de suivre les indications précises fournies dans deux disques de méditations, au fil des douze instructions données par Fabrice Midal. Vous apprendrez à y cheminer à votre rythme, selon ce que requiert votre pratique à un certain moment. Quant au livret de 64 pages de Méditations, il répondra à toutes les questions que vous avez toujours eues sur la méditation sans jamais oser les poser. Que ce soit sur les origines de cette pratique, sa découverte par le Bouddha, son rapport à la poésie, à la laïcité et aux défis de l’action dans le monde. Mais il aborde tout aussi bien les détails les plus concrets du quotidien, du mal de dos à l’assoupissement, du matériel le plus adapté à l’heure idéale pour une séance. Pour commencer à méditer, le plus important est de s’asseoir sur un coussin et d’entrer en rapport à son corps, à son souffle, à son esprit. Les trois indissociablement liés. Nous sommes alors naturellement alertes, la posture est digne, nous sommes assis en rapport à la terre, le dos droit et la tête en rapport au ciel. Le sens profond de la méditation n’est pas de chercher le confort, ni physique ni mental, car « la méditation est là pour vous faire toucher un sens de liberté plus grand. Elle est là pour vous éveiller ». Le chemin a beau être sans but, on voit à quel point la vision qui le soutient est ample. Ce guide pratique pour méditer dans la vie de tous les jours est une aide précieuse. L’essentiel est entre vos mains pour asseoir une pratique solide. Vous saurez tout sur la méditation, il ne vous reste plus qu’à sauter le pas. Bonne année 2012 et… bonne pratique !

Nicolas D’Inca


« Le Chemin de la Méditation »
Un stage pour apprendre à méditer, dirigé par Fabrice Midal, du 27 au 31 janvier 2012. Méditations guidées, enseignements, rencontres, moments de célébration… 
Un séminaire de quatre jours en Normandie pour retrouver le goût de l’essentiel, toucher le ciel, s’ancrer dans la terre. Ce programme est spécialement conçu pour les débutants et pour tous ceux qui souhaitent “revivifier” leur pratique. Tarif 460 euros (repas et hébergement inclus). En cas de difficultés financières, n’hésitez pas à nous contacter.
Renseignements et inscriptions : http://www.ecole-occidentale-meditation.com

A écouter :
« Méditations. 12 méditations guidées pour s’ouvrir à soi et aux autres », par Fabrice Midal (2 CD audio et un livret de 64 pages), Audiolib, 2011.
Disponible dans toutes les librairies traditionnelles et les librairies en ligne, http://www.audiolib.fr


Article publié en une de couverture du journal Bouddhisme Actualités, N°142 Janvier 2012.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire